Ode à l’écriture manuscrite !

ecriture manuscrite

Pas besoin d’être un calligraphe chevronné pour exercer une écriture manuscrite !

Faites l’exercice : prenez un crayon et une feuille de papier, et écrivez. Vos listes de courses, un mot pour rappeler à votre enfant de ne pas oublier son devoir de math, un mot doux pour votre moitié, et pourquoi pas vos états d’âmes du moment !

Ne sentez-vous pas une différence ?

Exit les applications de nos mobiles, les textos et messenger de ce monde. Du moins, pour un instant. Prenons le temps de souffler un peu dans ce monde effréné par le numérique…

1 • L’écriture manuscrite apaise l’esprit.

Quand vous ressentez le besoin de vous exprimer ou de comprendre un problème qui vous accable, écrivez. Librement. Simplement. Laissez sortir tout le « méchant » comme on dit, et je vous promets que vous ressentirez un début, même infime, d’apaisement. Mettez de côté ces écrits, puis revenez-y quelques heures plus tard, à tête reposée. Ou brûlez-les si vous ressentez le besoin de vous en libérer. Cela vous appartient.

Écrire est un geste libérateur de tension, de stresse et de colère. Écrire permet de prendre de la distance et de mieux réfléchir. Le geste physique de poser son crayon sur le papier et d’écrire, permet au corps de se connecter au message que l’on veut exprimer. C’est tout notre être qui communique et participe à jeter sur papier nos pensées.

Ces moments d’écriture nous permettent aussi de s’isoler quelques instants avec nous-même, de nous reconnecter avec notre essence.

2 • L’écriture manuscrite favorise l’apprentissage.

Tracez des lettres à la main n’implique pas les mêmes processus cognitifs que ceux utilisés pour taper sur un clavier. L’acte d’écrire permet au cerveau de s’activer et facilite l’apprentissage (ce serait particulièrement vrai en ce qui concerne l’écriture cursive, plus communément appelée « lettres attachées »).

Bien que les notes de cours distribuées en classe par les professeurs permettent de gagner du temps, l’enfant apprend mieux une matière si on le laisse prendre des notes à la main. De plus, les élèves chercheraient plus à comprendre ce qu’ils écrivent que ce qu’ils tapent sur le clavier. Apprendre une écriture à la main permet de développer une plus grande rigueur, à travers l’analyse de l’espace, de l’équilibre et de la structure des lettres. Il ne faut pas hésiter à donner un crayon à un enfant dès son plus jeune âge : il développera ainsi une motricité plus fine que s’il se contente seulement de manipuler de gros crayons ou jouets de plastiques.

À ce sujet, un de mes élèves, peintre en bâtiment, m’a confié effectuer de meilleures lignes de peinture dès les premiers cours de calligraphie suivis. Les changements qui s’opèrent dans le cerveau sont notables, même sans pratiquer l’art de la belle écriture depuis des années.

3 • L’écriture manuscrite et la culture.

Les nombreux messages envoyés par textos et autres moyens numériques, bien que parfois très pratiques, se perdent dans le dédale des données de nos ordinateurs et de nos téléphones intelligents.

Ces messages sont envoyés vite fait, bien fait.

Peu importe les fautes de grammaires ou d’orthographes, les tournures de phrases bancales et autres blasphèmes linguistiques. Sitôt envoyé, sitôt oublié, tel est l’apanage du message virtuel. Le problème est qu’on s’y habitue. Puisque tout le monde s’y colle, on en vient à banaliser voire même à accepter, la baisse de niveau. Si bien qu’à force, on ne sait plus écrire correctement — et je m’inclue aussi là-dedans !

Lorsque vient le temps de rédiger une lettre de motivation pour un travail, un rapport détaillé dans un cadre professionnel, ou encore un billet de blogue (!) on ne sait plus faire…

………………………………………..

Pour conclure, l’écriture manuscrite est quelque chose de très personnel : elle permet d’exposer sa personnalité et sa créativité, chaque gestuelle étant unique et chaque style d’écriture étant différent. Permettez-vous, même un court instant, un tête à tête avec vous-même : prenez un crayon, une feuille de papier et éteignez toutes les lumières de votre maison. Craquez une allumette et allumez une bougie. Goûtez cette ambiance feutrée et permettez à votre esprit de se libérer. Ce moment d’intimité avec vous-même vous éloignera à coup sûr de notre époque moderne et effrénée !

Quelquefois, ça fait du bien ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s